(1903 - 1964)
Físico y químico francés, gran amigo de Cuba. Su aporte principal a la ciencia estuvo relacionado con la agricultura y la ganadería, fue mundialmente conocido por su tesis sobre el pastoreo intensivo.
Sciences agraires et de la pêche
1998 | Obtention de plantes transgéniques de canne à  sucre (Saccharum officinarum L) par l’intermédiaire d’Agrobacterium tumefaciens: une nouvelle méthodologie pour la transformation génétique de cette graminée
Organisme exécuteur principal: Centre de génie génétique et biotechnologie (CIGB) (1), Station provinciale de recherches sur la canne à  sucre (EPICA). Matanzas (2)
Auteur principal: Del (1) Gil Alberta Enriquez Obregón, Roberto Irenaldo Vázquez Padrón y Ariel Domingo Arencibia.
D’autres auteurs: Del (1) Dmitri Prieto Samsonov, Elva Rosa Carmona, Pilar Tellez Rodríguez et Gustavo Alberto de la Riva de la Riva
Résumé:

Ce travail verse sur la mise au point d’une méthodologie pour la transformation génétique de la canne à  sucre (Saccharum officinarum L.) par l’intermédiaire de Agrobacterium tumefaciens et l’utilisation de cette méthodologie pour la génération de nouvelles variétés commerciales de cette plante. On a obtenu des plantes de canne à  sucre transgéniques résistantes au herbicide BASTA en introduisant le gène responsable d’une telle résistance.

Nous avons développé une méthodologie afin d’introduire d’une manière stable des gènes hétérologues dans des cellules de canne à  sucre en utilisant la bactérie Agrobacterium tumefaciens. On a utilisé des méristèmes et des bourgeons de la variété commerciale Ja-60-5 en tant qu’explants, lesquels ont été traités préalabalement acec un mélange de composés anti-oxidants. On a démontré que les trois composants anti-oxidants –acide ascorbique, cystéine et nitrate d’argent- peuvent diminuer la réaction d’hypersensibilité dans la zone de coupage de l’explant méristématique de la plante. Cette diminution de la mort cellulaire améliore la compétence du tissu végétale envers la transformation par Agrobacterium et par conséquent la fréquence de transformation génétique.

La transformation de la canne à  sucre par l’intermédiaire de A. tumefaciens a des avantages par rapport aux méthodes existantes préalablement. Les méthodes de transformation génétique sont traumatiques pour les cellules et les tissus végétaux, chers à  cause de l’appareil spécial nécessaire en dehors du fait que le nombre de copies du transgène par génome peut être fort variable. Par contre, la transformation basée sur l’utilisation d’Agrobacterium tumefaciens réduit le nombre de copies du transgène par génome ce qui diminue potentiellement les problèmes d’instabilité et co-cuppression de l’expression du transgène. Cette méthode permet d’obtenir un grand nombre de plantes clonalement tranformées par opposition aux méthodes directes. Cette invention rend possible l’application de la méthodologie de transformation par A. tumefaciens à  cette espèce importante économiquement et qui avant ne pouvait pas être manipulée de cette façon.

C’est un travail nouveau du point de vue scientifique parce qu’il s’agit d’une méthodologie de transformation de canne à  sucre plus efficiente que les autres jusqu’au présent et permettant l’obtention de plantes résistantes aux herbicides totaux. Cette invention est applicable dans le domaine de la génie génétique des plantes en général, particulièrement sur la canne à  sucre et d’autres graminées.

Ce travail a été cité par 38 laboratoires étrangers depuis la publication des résultats dans des revues internationales telles que Plant et Transgenic Research en juillet 1998.