(1923 - 1998)
Geógrafo, espeleólogo y arqueólogo. Primer Presidente de la Academia de Ciencias de Cuba, Presidente fundador de la Federación Espeleológica de América Latina y el Caribe y de diversas sociedades científicas nacionales e internacionales.
Sciences sociales et humanités
2001 | "Les petites industries. Patrons et entreprises à  Cuba (1880-1920)".
Organisme exécuteur principal: Université de La Havane (UH)
Auteur principal: María Antonia Marqués Dolz.
Résumé:

Ce résultat a donné lieu à  sept articles scientifiques et à  un cours au niveau universitaire. Il a obtenu le prix dans le concours de la maison éditoriale politique au meilleur résultat de l’ Université de La Havane (UH) en Sciences sociales, en 1999.

Il s’agit d’une thèse doctorale et constitue une étude historique sur le secteur industriel cubain autre que sucrier ou du tabac dans cette période, un secteur que l’auteur tout en suivant Julio Le Riverend, appelle "industries mineurs".

C’est la première étude historique importante sur ce sujet, présentée avec une indépendance d’opinions qui oppose et fait le débat d’autres auteurs de façon simple et concrète.

L’auteur démontre un niveau scientifique élevé surtout puisqu’elle surmonte les difficultés identifiées dans l’introduction. En raison du manque de sources documentaires importantes et de documents préalables, l’auteur a su comment tirer le plus d’avantage aux sources documentaires cubaines et espagnoles et surtout à  la presse et les journaux en général qui ont été soumis à  une révision exhaustive et rigoureuse. Il convient aussi de souligner le juste emploi de la statistique et des tableaux qu’elle même a elaboré en dehors d’utiliser une bibliographie riche et actuelle.

Même s’il s’agit d’un thème difficile à  cause du grand nombre de notes au pied, non seulement référentielles mais encore illustratives et explicatives et en raison du volume d’information fournie, le travail montre une rigoureuse cohérence grâce aussi à  l’organisation des thèmes par chapitres. Bien que c’est un ouvrage adressé à  ceux qui s’intéressent à  l’histoire économique de Cuba, la rédaction le rend accessible à  un public intéressé à  l’histoire de Cuba en général.

C’est aussi un ouvrage très important dans l’histoire économique de Cuba qui nuance et précise de façon bien fondée des critères et des opinions donnés par de prestigieux experts.

Ce travail fait une contribution au processus de connaissance de notre passé et représente un ouvrage de consultation obligatoire pour réfléchir sur le temps présent, maintenant qu’il est discuté au sein de quelques secteurs économiques comment doit changer le profil de spécialisation future de Cuba, lequel doit être le rôle de l’entreprise de l’état et lequel celui des producteurs privés (ceux qui travaillent à  son propre compte) ainsi que l’organisation de ceux-ci.