(1833 - 1889)
Médico y pedagogo. Miembro fundador de la Real Academia de Ciencias Médicas, Físicas y Naturales de la Habana, en 1861. Además fue miembro corresponsal de la Sociedad de Medicina Legal de Nueva York, Estados Unidos.
Sciences biomédicales
2002 | Contribution à  la caractérisation moléculaire et immunologique de protéines de bactéries Gram negatives et de leurs régions variables
Auteur principal: Olivia Niebla Pérez y Gerardo Enrique Guillén Nieto.
Résumé:

Les porines de bactéries Gram négatives sont des candidats assez attractifs pour l’obtention de vaccins contre des pathogènes ayant ces caractéristiques. Ce sont des protéines de la membrane externe de la bactérie qui fonctionnent dans le transport de nutriments. La porine PorA de Neisseria meningitides offre de grandes possibilités pour la préparation d’un vaccin recombinant contre la méningite méningocoque. Le gène codifiant la PorA a été isolé de 9 souches différentes de N.m., y compris l’isolement clinique le plus fréquent à  Cuba.

On a mené une analyse de séquence qui a permis de définir les régions variables de la protéine contre lesquelles les anticorps bactéricides et protecteurs sont adressés. On a réussi à  exprimer à  de hauts niveaux la proteíne PorA chez Escherichia coli. L’antigène purifié a été caractérisé du point de vue immunologique. La protéine PorA recombinante a été reconstituée avec des détergents a été incluse dans des liposomes. Des titres élevés d’anticorps montrant une activité bactéricide contre N. meningitides ont été obtenus. De plus, on a dessiné, exprimé et immunocaractérisé chez E.coli des protéines chimériques contenant des fragments de PorA de plusieurs sous-types. Des peptides synthétiques des régions hypervariables ont été obtenus et leur immunogénicité a été étudiées, on a trouvé des titres élevés d’anticorps sur plusieurs lignées de souris. On a synthétisé également des peptides cliniques, lesquels ont été conjugués à  des protéines porteuses, les études immunologiques chez la souris montrant que les peptides ont été immunogéniques et que les anticorps y générés ont réagi avec la protéine négative. De même, les régions hypervariables de de PorA ont été exprimées sur la surface du phage filamenteux M13 et des anticorps spécifiques de la région variable 2 ont été obtenus lesquels reconnaissent cette protéine sur la surface de la bactérie et ont montré de l’activité bactéricide contre celle-ci.

Sept publications dérivent de ces résultats, dont trois parues dans de prestigieuses revues scientifiques. Il faut remarquer la contribution à  la connaisannce scientifique et l’établissement des bases pour le développement de nouvelles formulations vaccinales pour contrôler cette maladie.