(1808 - 1889)
Inventor italiano. Considerado como uno de los pioneros de la comunicación telefónica por vía eléctrica. Vivió en La Habana entre los años de 1834 y 1850, donde realizó sus primeros experimentos telefónicos.
Sciences biomédicales
2002 | Anticorps monoclonal humanisé h-R3: un nouveau concept thérapeutique pour le traitement du cancer avancé
Organisme exécuteur principal: Centre d´immunologie moléculaire
Auteur principal: Tania Crombet Ramos.
Résumé:

Ce travail consiste en la caractérisation pharmacologique in vitro et in vivo et en le développement clinique initial de l’anticorps h-R3 développé au Centre d’Immunologie moléculaire (CIM).

Il s’agit d’un anticorps moléculaire recombinant humanisé capable de reconnaître avec beaucoup d’affinité le récepteur du Facteur de croissance épidermique (EGF). Parmis ses antécédents, on peut mentionner l’anticorps monoclonal murin ior-egf/R3, qui a reçu en 1995 le prix de l’ACC par son utilisation comme radio-immuno-diagnostic et l’anticorps recombinant humanisé qui a été décerné en 1998.

Ce travail comprend:

  • 1. Les expériments où il a été démontré l’activité antiproliférative de l’AcM H-R3, in vitro et in vivo sur de souris SCID, et sur la lignée A431, riche en récepteurs pour l’EGF, obtenue d’un carcinome vulvaire. On a démontré également une activité pro-apoptotique et anti-angiogénique en raison de l’inhibition de la production du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF). De plus, nous avons étudié les mécanismes de développement de résistance de ces cellules lors du traitement avec l’AcM H-R3 sur la base de la sélection de populations cellulaires ayant un potentiel angiogénique supérieur. Ces résultats ont été publiés dans les revues International Journal of Cancer et Cancer Research,
  • 2. Essai clinique phase 1 sur 12 patients atteints de tumeurs en état avancé d’origine épithéliale en employant des doses de h-R3 de plus en plus grandes. Nous avons fait une étude du profil de sécurité de ce produit ainsi que de la pharmaco-cinétique et de la biodistribution d’une fraction de l’AcM qui a été administrée avec marquage de 99mTc. Ces résultats seront publiés dans la revue Journal of Immunotherapy,
  • 3. Essai clinique phase I/II sur 14 patients atteints de tumeurs à  la tête et au cou ayant une abondante expression du récepteur de EGF, mené après sur 24 patients. On a combiné l’emploi de H-R3 avec la radiothérapie. En dehors de vérifier la sécurité acceptable de ce produit on a observé un taux élevé de réponse antitumorale effective (18/22=82%), total chez 59% des traités (13 patients). Cet effef dépend de la dose administrée puisque il a été plus évident à  des doses plus élevées.

Ces résultats ont été présentés lors de réunions d’ASCO en 2001 et 2002. Ces résultats précliniques et cliniques ainsi que le développement clinique et pharmaceutique de ce produit ont mérité le décernement par le Centre de l’état pour le Contrôle des médicaments (CECMED) du registre à  la terminaison de l’étude phase II. D’autre part, ce projet compte beaucoup de succès au Canada, en Chine, en Italie, en Afrique du Sud et au Mexique.